merlin et la vieille femme wikipédia

Sire Hector est un grand rouquin moustachu, grossier mais bon[50]. En plus de perdre la notion de l'époque dans laquelle il vit, il perd aussi constamment des objets[45]. Beck attribue à Reitherman les principaux défauts du film[6] : assemblages d'éléments discontinus sans cohérence narrative, humour et gags grossiers, anachronismes, développement trop important et rapide de l'histoire quand il y en a pour permettre aux personnages de se développer. Au lieu de jouer avec la magie et le charisme de Merlin qui prend un jeune garçon sous son aile[2], la magie est banalisée tandis que les aspirations d'Arthur sont proches de la mondanité[34]. Merlin transforme ensuite le jeune garçon en écureuil pour lui faire appréhender la notion de gravité. Comme Arthur prend la défense de Merlin, Hector le punit et nomme Hobbs écuyer de Kay. Merlin et la vieille femme. Il demande comment l'écuyer a pu délivrer l'épée de l'enclume. Pinsky écrit que les propos d'Arthur à la fin du film « Je ne peux pas être roi... car je ne sais pas comment diriger un pays » gênent le spectateur, car le personnage ne subit aucune transformation, élément attendu et présent dans les toutes meilleures histoires[86]. publiée le 10 août 1965[98]. il fait sérieux et mystérieux à la fois ! Ce surnom donné par Hector provient de la prononciation assez proche avec « Art[41] », le premier phonème d'Arthur. Pour Howard Thompson du New York Times, c'est un film chaleureux, amusant et sage… avec un humour pétillant de réalisme et de sophistication, accessible à tous les âges, qui transforme certains personnages de la Vieille Angleterre du XVe siècle en des pépites Disney[36]. La plupart des légendes autour de Merlin racontent que cet enchanteur est un être né maléfique, venu au monde pour faire du mal. Il suggère que les propos de Merlin ont quelque chose de Walt Disney et madame Mim, qui se plaint de tout même du soleil, peut s'apparenter aux critiques[75] [cinématographiques]. C'est un personnage de vieille femme savante, souvent sorcière, souvent hideuse [1] et douée de nombreux pouvoirs. Les nuages coulaient comme un flux menstruel . Koenig note que certains faits ne sont pas logiques comme le passage où Moustique découvre pour la première fois qu'Archimède est un hibou vivant et parlant, puis quelques secondes plus tard lui sert du thé[23]. La première est L'Apprenti sorcier dans Fantasia (1940) avec Mickey Mouse[81]. ». Alors que Bob Thomas détaille longuement l'implication de Walt Disney dans Mary Poppins (1964)[95], il passe sous silence sa participation à Merlin l'Enchanteur[74]. Hector le remplace donc par le jeune Arthur comme écuyer de Kay. Merlin s'excuse. Le soleil ce jour-là s’étalait comme un ventre Maternel qui saignait lentement sur le ciel La lumière est ma mère ô lumière sanglante Les nuages coulaient comme un flux menstruel. Gargoyles, le film : Les Anges de la nuit, Buzz l'Éclair, le film : Le Début des aventures, La Cour de récré : Les petits contre-attaquent, La Cour de récré : Rentrée en classe supérieure, La Bande à Picsou, le film : Le Trésor de la lampe perdue, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Merlin_l%27Enchanteur_(film,_1963)&oldid=177311865, Film de fantasy mettant en scène une sorcière, Page utilisant une présentation en colonnes avec un nombre fixe de colonnes, Page pointant vers des bases relatives à l'audiovisuel, Page pointant vers des bases relatives à la bande dessinée, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Fantasy et fantastique/Articles liés, Portail:Légende arthurienne/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Automne 1991 - VHS (Québec) avec format 4/3, la grenouille-taureau et Pike le monstrueux poisson rencontré dans l'étang, les deux écureuils femelles, une jeune et une âgée poursuivant respectivement Arthur et Merlin et animées par, le faucon fondant sur Arthur alors transformé en moineau que Merlin parvient à faire fuir sans transformation car, d'après Grant, le, le loup que Moustique rencontre à plusieurs reprises, Tiger et Talbot, les deux chiens du seigneur Hector, en compétition avec ses maîtres pour ce qui est de la goinfrerie, mais qui débordent d'affection pour Arthur. Pour sa troisième leçon après une discussion sur l'avenir et les machines volantes, Merlin transforme Arthur en merle, Archimède se proposant de lui apprendre à voler. La solution a été de restreindre les mouvements de l'humain à ceux imposés par sa nature temporaire d'animal mais d'ajouter un maniérisme ; ainsi l'humain garde son esprit, mais est convaincant pour ses congénères d'infortune[32]. Le second est le Chevalier noir, Black Bart en anglais, qui participe au tournoi et soutient Pélimore pour qu'Arthur fasse une seconde tentative de retirer l'épée de la pierre[58]. Merlin et la vieille femme" : Deuxième partie de l'entretie . La version du 28 juin 2012 de cet article a été reconnue comme «, Utilisation de la recette des Classiques Disney, « Celui qui pourra arracher cette épée de l'enclume scellée dans la pierre sera digne d'être Roi, souverain maître de l'Angleterre. Elle apparaît aussi dans des histoires de Mickey Mouse, Donald Duck et même du Capitaine Crochet, de plus parfois comme un personnage gentil[53]. La genèse du film doit essentiellement à l'obstination d'un homme, le scénariste Bill Peet, qui développe seul la majeure partie de la trame du film, histoire et personnages compris. John West évoque une sortie au Royaume-Uni fin 1963 qui n'a pas été bien accueillie par le public et qui a été adossée à la sortie du film Le Justicier aux deux visages composé d'extraits de la série L'Épouvantail alors non encore diffusée[9]. Cette adaptation passe sous silence la tragédie du mythe arthurien et oblige l'arrêt du film au couronnement[90], les chevaliers de la table ronde ne sont présents qu'au travers d'une remarque humoristique de Merlin au sujet d'une table ronde. L'équipe de Disney retient uniquement le premier tome de la tétralogie écrite par White[12],[13]. Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources suivantes : Leonard Maltin[2], John Grant[3], Pierre Lambert[4],[5], Jerry Beck[6] et IMDb[7]. Stanley Kauffmann dans The New Republic est plus nuancé et écrit que le film est « un énorme lait malté, fait d'ingrédients arthuriens pasteurisés. Il fait partie des personnages manquant d'imagination et de compréhension, il est en plus autoritaire et prend des décisions hâtives[27]. Cette mauvaise mémoire en fait le personnage de Disney le plus amnésique concurrencé seulement par le colonel Hathi du Livre de la jungle, long métrage d'animation suivant sorti en 1967[45]. par Guillaume Apollinaire. Plusieurs éléments du scénario ont été retravaillés pour toucher le public américain des années 1960[34]. Elle se considère comme la plus puissante magicienne et requiert un duel avec Merlin[27]. Une vieille sur une mule à chape verte S’en vint suivant la berge du fleuve en aval Et l’antique Merlin dans la plaine déserte Se frappait la poitrine en s’écriant Rival. Cest à partir du … Guillaume Apollinaire. Les nuages coulaient comme un flux menstruel. Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[8]. Hector accuse Merlin d'avoir utilisé la magie noire sur la vaisselle. Sources : Carton DVD et Pierre Lambert[5]. Les personnages sont donc dans un premier temps confrontés à différents périls lors de l'éducation d'Arthur avec la rencontre de la Némésis de Merlin, madame Mim[27]. Merlin est installé dans une tourelle venteuse à demi en ruine, inondée par temps de pluie, « des petits personnages créés ou développés par le studio aidant le principal protagoniste », « les meilleures figures humaines jamais faites au studio », « Grand inventeur et ses collaborateurs – car beaucoup de gens oublient à quel point Walt Disney est un inventeur – ont encore des plaisanteries à sortir de leurs manches. Biographie. Toutefois, Disney n'est pas totalement emballé et une conséquence est la faible équipe engagée dans le projet, 38 artistes au crédit du film au lieu des 50 dans la précédente production Les 101 Dalmatiens[11]. Le site INDUCKS recense deux histoires de Merlin l'Enchanteur publiées toutes deux au moment de la sortie du film. L'intérieur de la maison de madame Mim a été imaginé par Ken Anderson[18]. Koenig note qu'il n'est jamais fait mention du père d'Arthur, le roi Uther, qui légitime normalement sa prédisposition au trône, ce que Peet a remplacé par la prédestinée[20]. Graphiquement il se rapproche du personnage du Chevalier blanc développé pour Alice au pays des merveilles (1951)[50] mais qui a été supprimé au profit d'un autre scénario[57]. Pour Grant, la cause de l'échec commercial du film est imputable en partie à l'histoire de T. H. White mais surtout aux voix dont celle d'Archimède ou des trois voix du jeune Arthur de la version originale, personnage interprété par Rickie Sorensen et les deux fils de Wolfgang Reitherman[3]. Frank Thomas et Ollie Johnston résument le scénario de Merlin l'Enchanteur à une suite d'incidents survenant à Arthur et l'aidant pour son futur[27]. Les transformations d'Arthur lui permettent d'appréhender des notions de survie, que ce soit la sexualité avec l'écureuil ou la mort avec l'aigle[61]. Arthur se réfugie dans une cabane en passant par la cheminée, celle d'une méchante sorcière nommée Madame Mim. Christopher Finch écrit que « Merlin l'Enchanteur n'est pas [le résultat] des meilleurs efforts du studio Disney et bien qu'il se concentre sur l'enfance d'Arthur auprès de Merlin, il ne parvient pas à reproduire le ton de T. H. White[85]. Au carrefour où nulle fleur sinon la rose. » Ainsi, le seul espoir devient que quelqu'un retire de l'enclume dans laquelle elle est fichée l'épée du roi le désignant comme nouveau souverain et mettant fin à cette période troublée. Au carrefour où nulle fleur sinon la rose On peut aussi faire un parallèle entre cette scène et la scène finale d'Aladdin (1992) dans laquelle le Génie revient d'un voyage à Hawaï[35]. Assez maigre, il porte une tenue brune et des cheveux blonds[3]. Dans la recherche du réalisme, présente depuis Blanche-Neige et les Sept Nains, Sandra Gorgievski note que le film dépeint le Moyen Âge de façon plus réaliste que les productions précédentes[40]. Michael Barrier écrit que Ken Anderson ne devrait pas figurer au crédit du film comme directeur artistique, car avec Merlin l'Enchanteur encore plus que pour Les 101 Dalmatiens, la frontière entre personnages et décors a été effacée[94]. Merlin pour la vaincre se transforme en un microbe et infecte Mim. Lors de la présentation du projet à Walt Disney, celui-ci rejette le projet et préfère la proposition de Peet[20]. Si l'animal parodie l'activité humaine comme dans Robin des Bois, il n'est plus utile de restreindre les mouvements du personnage à ceux imposés par la nature. Ainsi comme le remarque Leonard Maltin, le film allie dialogues comiques et anachronismes, à l'exemple de la scène finale où Merlin revient des Bermudes[NB 1] avec des lunettes de soleil, un T-shirt fleuri et un bermuda[34], éléments qui à l'époque n'existaient pas. Disney pense que le sujet est trop anglais, trop localisé et inadapté pour un dessin animé[11]. Louis-Henri Nicot was born in Rennes on 12 February 1878. Le personnage de Merlin, au lieu d'être impressionnant, est présenté comme un « cornichon maladroit » détruisant le fond de l'histoire[85]. Pour Sandra Gorgievski, le magicien et surtout le dragon participent à la vision merveilleuse du Moyen Âge, tout comme les forteresses et leur architecture audacieuse (asymétrie, escaliers entrecroisées, donjons élancées)[42]. Richard Schickel classe Archimède dans la catégorie « des petits personnages créés ou développés par le studio aidant le principal protagoniste » tels que Timothée dans Dumbo (1941) ou Clochette dans Peter Pan (1953), à la seule exception qu'un hibou parlant est présent dans le livre original[49]. 1 min 249 lectures 0 Guillaume Apollinaire. Signaler Merlin - 25/11/2006 Merlin, quant à lui, est de retour de son voyage au XXe siècle et reste près de son élève afin de l'aider dans sa tâche. C'est quand Merlin disparaît qu'Hector change d'avis. Merlin l'Enchanteur (The Sword in the Stone) est le 22e long-métrage d'animation et le 18e « Classique d'animation » des studios Disney. Il évoque ainsi les avions, le journal The Times ou la sphéricité de la Terre[45],[NB 2]. Mais la production de l'œuvre se fait à une période où le studio et la société Disney se consacrent à d'autres sujets, les films en prises de vue réelles, la télévision ou les parcs à thèmes. Le film sort à Noël 1963, soit deux ans après le précédent long métrage d'animation Les 101 Dalmatiens[2]. Le combat se transforme en une suite de transformations principalement en animaux de plus en plus grands. Il nomme alors Wolfgang Reitherman au poste de réalisateur, sa première participation seul à ce poste pour un long métrage[22]. The poems of the collection, in alphabetic order, The Cubist Painters, Aesthetic Meditations, https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Alcools&oldid=950386743, Articles to be expanded from October 2018, Articles needing translation from French Wikipedia, Creative Commons Attribution-ShareAlike License. Merlin est tellement contrarié et découragé qu'il abandonne Arthur et s'en va prendre des vacances au XXe siècle à Saint-Tropez. Biography. Ils composèrent les chansons trois ans avant la sortie du film[63]. Merlin décide qu'il sera le tuteur de Moustique et le raccompagne ainsi chez Hector. Hector est dévoué à son fils, persuadé qu'il a l'étoffe d'un chevalier, mais il est l'un des premiers à reconnaître la royauté d'Arthur une fois l'épée sortie de la pierre[50]. Pour Maltin, une bonne histoire comme celle de T. H. White aurait pu être facilement transportée dans l'univers du dessin animé[2], mais il semble que l'équipe de Disney a tout fait pour rendre le film plus terre-à-terre[34]. Les couleurs sont fraîches et vivantes, moins linéaires que dans Les 101 Dalmatiens[11]. Pélimore est avec le Chevalier noir le premier à demander qu'Arthur essaye à nouveau de retirer l'épée de la pierre[48]. Le vainqueur du concours sera proclamé roi du pays. Pour John Grant, elle a été conçue pour ne servir qu'un but, celui d'avoir un personnage mémorable[50]. Walt Disney annonce parallèlement la reprise de la réalisation de courts métrages arrêtée en 1956 avec un recentrage de la production sur les longs métrages et la télévision[16], à raison d'un long métrage d'animation tous les deux ans, ce qu'il pense être la capacité d'absorption du public[14]. Afin de démystifier le personnage et le rendre moins terrifiant pour le jeune public[83], le Merlin de Disney est bienveillant, contrastant avec Un Yankee à la cour du roi Arthur (1889) de Mark Twain[61]. Dans le monde animal, il devient une proie et seules les interventions d'Archimède ou de Merlin lui permettent de rester en vie[3]. Il ajoute que comme Walt n'a pas lu le livre de White, il n'a jamais vu la différence[20]. La première rencontre avec le personnage montre madame Mim comme trichant au solitaire, illustrant ainsi son manque total de morale[27]. Pour Michael Barrier, la faute incombe à Wolfgang Reitherman qui selon lui n'est pas un animateur de personnalités, mais plutôt un animateur d'actions, depuis l'animation de Monstro dans Pinocchio (1940) aux courses effrénées dans Les 101 Dalmatiens en passant par les courts métrages de Dingo[19]. Disney demande alors aux animateurs, presque contraints, de réaliser Merlin l'Enchanteur[17] d'après le travail de Peet. Comment le récit poétique légendaire se transforme t'il en art poétique burlesque ? Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Guillaume Apollinaire. De même Merlin pointe une « maquette d'objet volant[NB 3] » et Moustique répond qu'il se demande comment un homme pourrait voler avec cela alors que rien ne peut l'amener à cette réflexion, ni son expérience ni les explications de Merlin[23]. Dans le livre, cette robe comporte les douze signes du zodiaque et des signes cabalistiques, mais pour faire des économies de dessins et d'encrage, ils ont tous été supprimés[15]. Les chansons anglaises comptent A most Befuddling Thing, Higitus Figitus, The Legened of the Sword in the Stone[66]. En résumé, Merlin l'Enchanteur possède une animation de qualité mais n'a pas marqué le public. Les cinq transformations d'Arthur sont réduites à trois[15]. Douglas Brode compare Merlin l'Enchanteur et les autres productions de Disney mettant en scène des magiciens. originale 6 octobre 2012 – 24 décembre 2012 Nb. Alors qu'il participe à une partie de chasse avec Kay, le fils de son seigneur, il empêche accidentellement ce dernier de tuer une biche. Le monde de Disney existe dans un vide et est si éloigné de cela qu'il ne se raccroche plus qu'à ses propres vérités[11]. Le combat de Merlin et madame Mim, conçu par Bill Peet, a été animé principalement par Milt Kahl qui a cherché à conserver la personnalité des adversaires au travers et malgré leurs nombreuses transformations[39]. Le plus étonnant pour Maltin est la faible empreinte laissée par ce film dans l'esprit du public[36]. Voici ma lecture du poème Merlin et la vieille femme, tiré du recueil Alcools de Guillaume Apollinaire. Jeff Kurtti écrit qu'elle s'est autoproclamée à ce statut, qu'elle est égomaniaque, excentrique et instable[53]. Toutefois la plupart des auteurs jugent l’animation de qualité. Alcools (English: Alcohols) is a collection of poems by the French author Guillaume Apollinaire.His first major collection was published in 1913. La dame qui m’attend se nomme Viviane Et vienne le printemps des nouvelles douleurs Couché parmi la marjolaine et les pas-d’âne Je m’éterniserai sous l’aubépine en fleurs . Sa voix originale est celle de Martha Wentworth qui avait collaboré avec Disney dès 1935 dans le court-métrage Qui a tué le rouge-gorge ?[52]. John Grant écrit que « le film n'est pas mauvais et est agréable à regarder, mais à l'inverse des autres films Disney, il est en grande partie à oublier[3] ». Le film comprend quelques scènes obligatoires pour un « Classique d'animation », ce que Leonard Maltin nomme des « beauty shots », essentiellement des décors majestueux comme les tableaux stylisés du générique ou la tour dans laquelle vit Merlin[36]. Elle a été animée par Frank Thomas[28] dans un style montrant un contraste entre des actions violentes et d'autres retenues et souligné par des accélérations brutales de tempo[51]. ». Koenig note à ce sujet qu'Arthur reste un préadolescent tout au long du film alors que Kay grandit et approche la vingtaine à la fin[20]. De plus, ce poème évoque des thèmes qui me plaisent comme le mystique ou la vie qui est si cher à Apollinaire. Grant reste choqué par l'apparition de Merlin avec des lunettes noires, vision qu'il trouve impossible à réconcilier avec aucune des versions de Merlin, même celle de Disney[50]. Sorti en 1963, il est adapté du livre de Terence Hanbury White, L'Épée dans la pierre (1938) et s'inspire librement du magicien Merlin, célèbre personnage de la légende arthurienne. ». Pour Frank Thomas et Ollie Johnston, elle est vivante, vibrante et comique à animer, mais ne fait que des apparitions[27]. Peu après, près de Londres apparaît une épée enfichée dans une pierre en forme d'enclume associée à un message : « Celui qui pourra arracher cette épée de l'enclume scellée dans la pierre sera digne d'être Roi, souverain maître de l'Angleterre. Description: Le joueur de cornemuse et la vieille Doedelzakspeler en vrouw met kruik 1571 Oeuvre de Peter Huys (1519 ? Une autre édition est plus intéressante, c'est la première comportant un livre pop-up et un nouvel enregistrement des paroles du film par la même distribution spécifiquement pour le support vinyle[73]. Cet élément du scénario, les métamorphoses, va à l'encontre des principes de base de l'animation énoncés par Thomas et Johnston[31] : « Si un animal porte un costume d'humain, quel qu'il soit, le public accepte qu'il possède des attributs anthropomorphiques. Sa magie lui permet de faire le ménage, usant même de balais enchantés rappelant ceux de L'Apprenti sorcier de Fantasia (1940)[45],[47], tâche aussi confiée à la magie par les trois fées-marraines de La Belle au bois dormant (1959). Le personnage semble avoir été conçu comme l'étape intermédiaire entre une jeune fille gâtée et une vieille sorcière grincheuse[27]. Malgré la présence d'éléments amusants, d'une animation comme toujours [de qualité], le développement des personnages est faible[85]. ». La première britannique du Justicier aux deux visages est datée du 6 décembre 1963[71], ce qui suggère une sortie de Merlin l'Enchanteur quelques jours auparavant. À la différence du personnage de White qui est une très belle femme aux yeux noirs d'une trentaine d'années, Peet imagina une petite vieille laide et aux cheveux hirsutes[28].

Mer De Libye, Villa Californie à Vendre, La Vie Des Vikings, Hameau à Vendre Gard, Chaussons Licorne Fille, Sav Conforama Angers,